Santé Mieux Vivre

Injection Vs Ingestion: toxicité synergique et innocuité du vaccin

Accueil » astuces forme et santé » Injection Vs Ingestion: toxicité synergique et innocuité du vaccin

Certainly if you are on the front-lines of the vaccine debate you’ve heard the argument from pro vaxxers ‘hey well, y’know, a can of tuna has about the same amount of mercury in it that a vaccine does.’ Or about aluminum, ‘a muffin has as much aluminum as a vaccine containing aluminum’. It is a silly argument but it shows you the mindset of some of these people that don’t question and research the very vaccine inserts or information available to them before they are injecter.

First of all, anyone with a basic knowledge of biology should know the difference between injection and ingestion, one goes to the bloodstream, the other to the GI Tract. Biologically they are much different, and that should end the argument right there with just simple biological logic. Let’s go a little deeper but also try and keep it simple.

Le thimérosal est un conservateur de vaccin et une neurotoxine bien connue (1) qui contient 49,55% de mercure en poids (56,73% d ‘ »Éthylmercure (etHg) » en poids).

Lorsque ingérer, la plupart du mercure dans le thon ne pas entrer dans le corps, mais passe dans les selles. Le mercure qui absorbe est métabolisé sous forme de méthylmercure (meHG). Absorption dans l’intestin, d’abord par le foie. Cela est appelé « Premier Passage’. Le mercure qui traverse le foie est conjugué par le glutathion, puis ce glutathion conjugué est transmis dans la bile et ensuite dans les selles.

Lorsque injecter it is metabolized (converted) into the more toxic and harmful methylmercury. Because it is injecter, it avoids the ‘first pass’ through the liver where it could be filtered, instead it circulates throughout all the other tissues and organs. Mercury has a high affinity (binds well with) certain tissues, including neurological tissue, brain, kidneys, etc. So, in short then, the most harmful, long-term-toxic mercury is retained in the bodily tissue (Dr. Paul G. King). Anyone can look up bio-accumulation of mercury in the body and the half life, It’s not pretty.

In real life the toxic effect of both ingestion and injection of both types, ‘etHg and meHg combined, might result in enhanced neurotoxic effects.’ But studies seem to indicate ‘knowledge on this subject is still incomplete, and more is required to address the predictability of the additive or synergistic toxicological effects of etHg and meHg (or other neurotoxicants).’ (1a)

The pro vaccine advocate will usually try and confuse you at this point with some sort of misdirection blather about how either one of these, methylmercury or ethylmercury, are perfectly safe and/or that they are harmless and pass through safely no matter what the circumstance. The FDA disagrees, in fact they say they:

It’s certainly easy not to find any evidence if you aren’t looking for it. No safety studies were ever done by our health agencies and yet it was used on the public since the 1930’s. There is no proven track record ‘with studies’ of it being safe, no studies so ‘no scientists have been studying it’ unless they just didn’t publish their findings or unless studies were funded by big pharma hearings on thimerosol: (2 min). I guess the CDC should talk to the FDA, NIH, etc. There’s a good reason why the 3 year investigation by the government led to it’s final removal from ‘some’ vaccines (4).

De plus,  » l’injection de(mercure) est distribuée principalement dans le système nerveux central, les reins, le foie, et peau. Le mercure traverse la barrière hémato-encéphalique et le placenta; les plus à risque de toxicité pour se produire. L’exposition au mercure par les mères enceintes a été il provoque des anomalies neurologiques. Les nourrissons exposés in utero au mercure présentent des retards de développement. En outre, la possibilité d’un lien entre l’exposition au mercure et les troubles neurologiques tels que l’autisme et le trouble d’hyperactivité avec déficit de l’attention ont été évalués. Concentrations de thimérosal dans les vaccins et les immunoglobulines se situent entre 0,005 et 0,02%, une concentration non toxique. Cependant, une préoccupation existe, non pas à cause d’une exposition à un seul vaccin, mais parce que sur une période de temps relativement courte, les enfants peuvent être exposés à plusieurs vaccins contenant du thimérosal. Cette exposition répétée pourrait exposer les enfants à un risque de toxicité du mercure. »(5)

La FDA a reconnu que l’innocuité du thimérosal, lorsqu’il est utilisé comme agent de conservation, n’a pas été établie selon la norme réglementaire,  » suffisamment non toxique … . »(6) ce fait a été établi dans le cadre d’une enquête menée pendant trois ans par un comité de la Chambre des représentants des États-Unis et énoncé dans la section « A. constatations » de son rapport publié en 2003, comme indiqué au paragraphe 610.15 a) du titre 21 du Code of Federal Regulations (21 CFR) des États-Unis[21 CFR § 610.15 a)]. (7)

The problem is the House Committee study only looked into the effects of a single product, not the effect of multiple products (many different vaccines over a short period of time). There are no studies showing the safety of mixing different heavy metals such as Al (Aluminum) and Thimerosal. There are physical studies of mercury and aluminum in open air experiments which show rapid oxidative stress and violent reactions. No tests have been done on what happens when these elements meet together in let’s say the brain or organs.

La documentation qui accompagne la plupart des vaccins le reconnaît … « n’a pas été évalué pour son potentiel cancérogène ou mutagène, ni pour son potentiel d’altérer la fertilité.’

The fluval vaccine warns ‘safety and efficacy has not been established in pregnant women’ and yet it continues to be recommended to them. So what happens when all these substances are mixed?

Synergique De Toxicité

Et cela nous amène à considérer synergique de toxicité, qui est la combinaison de plus d’une substance toxique dans un cocktail à injecter et les dangers que cela comporte.

Safeminds explique:

‘…lorsqu’il est exposé à deux toxines [ou plus], le niveau de toxicité est beaucoup plus grande que la toxicité additive des deux toxines. »(8)

Un bon exemple de « toxicité synergique » est une étude réalisée en 1978 sur des souris (Shubert et al. Les Effets combinés de la Toxicologie – Un Rapide contrôle systématique de la Procédure: le Cadmium, le Mercure & le Plomb. J. de la Toxicologie de l’Environnement et de la Santé 4:763, 1978). L’étude a été la quantité de sel de mercure qui tue 1 à 100 souris et 1/20e de la quantité de sel de plomb qui tue 1 à 100 souris. Lorsque ces quantités de sel de mercure et de sel de plomb ont été administrées, la toxicité synergique de ces deux toxines a tué 100 souris: »

« Si la toxicité Additive, on s’attendrait à ce que 1 + 0,05 = 1,05 souris meurent (1 ou 2) »

« Avec une toxicité synergique, les résultats ont été les suivants: 1 + 0,05 = 100 souris sont mortes » (9)

De plus, « il existe un potentiel important d’effets de « toxicité synergique » inattendus des vaccins, en particulier pour une population vulnérable qui pourrait déjà avoir des niveaux élevés de toxines en raison d’une capacité moindre d’excréter des toxines. Pourtant, la toxicité synergique des vaccins n’a pas été étudiée. – les études n’ont porté que sur la toxicité individuelle d’un seul composant des vaccins (par exemple, le mercure ou le virus de la rougeole).'(10) [c’est moi qui souligne]

Out of all the vaccine debates I have watched since my research on vaccines began back in 2009 I have yet to hear synergique de toxicité brought up once. This seems acutely important and integral to the debate. Certainly Aluminum is toxic as well, as I will show later. Some other toxicity studies, many suggesting the pressing need for synergique de toxicité studies. (11) (12) (13) (14)

So, let’s get this straight, thimerosal was never tested by any of our health agencies and was used in vaccines anyway from the 1930’s (and still in some), and finally removed from most because of public outcry and then the government began to study it and decided yes, it’s probably not safe (see footnotes above). The same will likely happen with Aluminum in 20-30 years after the public outcry again, but how many children and people will have had to suffer until then? Again, Short 2 minute video clip of Hearings on Thimerosal.

Pro vaxxers say ‘Ah but there’s no Thimerosal in vaccines anymore!’ It’s interesting to note is that of the few vaccines that is given to infants that still hast himerosal in it is Hep B and DipTet (and Flu shot that is recommended to mothers now). So, the claim that it has been removed from all vaccines is a lie and misdirection. If they give it to all newborns then all the newborns are getting that thimerosal. ‘It was removed from many child vaccines in 2002 but remains in some vaccines (e.g., hepatitis B virus and influenza).’ (15) And they get multiple doses of different cocktails.

D’autres études suggèrent qu’il y a une augmentation des taux de mortalité fœtale (mortalité fœtale) déclarés dans la base de données du VAERS par rapport aux tendances annuelles déclarées. Ainsi, un toxicité foetale synergique probable résultats (d’expositions combinées multiples) (16) ainsi que de nombreux autres résultats montrent  » une corrélation positive entre le nombre de doses de vaccin administrées et le pourcentage d’hospitalisations et de décès. Étant donné que les vaccins sont administrés à des millions de nourrissons chaque année, il est impératif que les autorités sanitaires disposent de données scientifiques synergique de toxicité études sur toutes les combinaisons de vaccins que les nourrissons pourraient recevoir. La priorité absolue devrait être de trouver des moyens d’accroître l’innocuité des vaccins. »(17)

De plus, l’éthylmercure (EtHg) et l’adjuvant-Al (aluminium) sont les expositions interventionnelles dominantes que subissent les foetus, les nouveau-nés et les nourrissons à la suite de l’administration de vaccins contenant du thimérosal. Malgré leur longue utilisation comme agents actifs de médicaments et de fongicides, les les niveaux de sécurité de ces substances N’ont jamais été déterminés, soit pour les animaux ou pour les humains adultes-beaucoup moins pour les foetus, les nouveau-nés, les nourrissons et les enfants … le potentiel effet synergique des deux agents toxiques n’a pas été bien étudiés. Par conséquent, l’exposition précoce à l’éthg et à L’Al mérite une attention particulière. »(18)

Potentiel synergique cancérogène et mutagène

Les vaccins ci-dessous ont été mis au point à l’aide des souches cellulaires WI-38 ou MRC-5. Cette liste n’est pas exhaustive:

– Vaccins contre l ‘ hépatite A [VAQTA / Merck, Havrix / GlaxoSmithKline, et partie de Twinrix / GlaxoSmithKline]
1. Le thimérosol dans les vaccins: http://www.fda.gov/BiologicsBloodVaccines/SafetyAvailability/VaccineSafety/UCM096228
– Beaucoup Plus D’Études Ici
– https://goo.gl/62Dosd
– Un « à lire ». Le mercure dans la médecine-prendre des risques inutiles
– Un rapport préparé par le personnel du Sous-Comité des droits de la personne et du Comité du Mieux-être sur la réforme du gouvernement. États-unis Chambre des Représentants, Mai 2003. (Le présent rapport est le résultat d’une enquête de trois ans entreprise par le Comité sur la réforme du gouvernement.) http://vaccines.procon.org/sourcefiles/Burton_Report.pdf

VOUS AIMEREZ AUSSI

Injection Vs Ingestion: toxicité synergique et innocuité du vaccin

Accueil » Fitness & Forme » Injection Vs Ingestion: toxicité synergique et innocuité du vaccin

Certes, si vous êtes en première ligne du débat sur les vaccins, vous avez entendu l’argument de pro vaxxers  » Hé bien, vous savez, une boîte de thon contient à peu près la même quantité de mercure qu’un vaccin. Ou à propos de l’aluminium, un muffin contient autant d’aluminium qu’un vaccin contenant de l’aluminium. C’est un argument stupide, mais il vous montre l’état d’esprit de certaines de ces personnes qui ne remettent pas en question et ne recherchent pas les inserts de vaccin ou les informations à leur disposition avant qu’ils ne soient injecteurs.

Tout d’abord, toute personne ayant une connaissance de base de la biologie devrait connaître la différence entre l’injection et l’ingestion, l’une va dans la circulation sanguine, l’autre dans le tractus gastro-intestinal. Biologiquement, ils sont très différents, et cela devrait mettre fin à l’argument juste là avec une simple logique biologique. Allons un peu plus loin, mais aussi essayer de garder les choses simples.

Le Thim & # 233;rosal est un conservateur de vaccin et une neurotoxine bien connue (1) qui contient 49,55% de mercure en poids (56,73% d ‘ »& # 201;thylmercure (etHg) ‘ en poids).

Lorsqu ing& # 233; rer, la plupart du mercure dans le thon ne pas entrer dans le corps, mais passe dans les selles. Le mercure qui absorbe est m & # 233;tabolis & #233; sous forme de m & #233;thylmercure (meHG). Absorption dans l’intestin, d’abord par le foie. Cela hne appelé ‘ Premier Passage. Le mercure qui traverse le foie est conjugu& # 233; par le glutathion, puis ce glutathion conjugu & # 233; est transmis dans la bile et ensuite dans les selles.

Lorsqu injecter il est métabolisé (converti) en méthylmercure plus toxique et nocif. Parce qu’il est injecteur, il évite le « premier passage » à travers le foie où il pourrait être filtré, au lieu de cela, il circule dans tous les autres tissus et organes. Le mercure a une affinité élevée (se lie bien avec) certains tissus, y compris les tissus neurologiques, le cerveau, les reins, etc. Ainsi, en bref, le mercure le plus nocif et toxique à long terme est retenu dans le tissu corporel (Dr.Paul G. King). Tout le monde peut rechercher la bio-accumulation de mercure dans le corps et la demi-vie, ce n’est pas joli.

Dans la vie réelle, l’effet toxique de l’ingestion et de l’injection des deux types, l’éthg et le meHg combinés, pourrait entraîner des effets neurotoxiques accrus. »Mais des études semblent indiquer » que les connaissances sur ce sujet sont encore incomplètes et qu’il faut en savoir plus pour déterminer la prévisibilité des effets toxicologiques additifs ou synergiques de l’éthg et du meHg (ou d’autres neurotoxiques). »(1a)

L’avocat Pro vaccine va généralement essayer de vous confondre à ce stade avec une sorte de mauvaise direction blather sur la façon dont l’un de ces, méthylmercure ou éthylmercure, sont parfaitement sûrs et/ou qu’ils sont inoffensifs et passent en toute sécurité, peu importe ce que la circonstance. La FDA n’est pas d’accord, en fait, ils disent qu’ils:

Il est certainement facile de ne pas trouver de preuves si vous ne le cherchez pas. Aucune étude de sécurité n’a jamais été faite par nos agences de santé et pourtant il a été utilisé sur le public depuis les années 1930. il N’y a pas de bilan prouvé « avec des études » de la sécurité, Aucune étude donc « aucun scientifique n’a étudié » à moins qu’ils n’aient tout simplement pas publié leurs résultats ou à moins que des études aient été financées par des audiences de big pharma sur le thimérosol: (2 min). Je suppose que le CDC devrait parler à la FDA, NIH, etc. Il y a une bonne raison pour laquelle l’enquête de 3 ans menée par le gouvernement a conduit à son retrait final de « certains » vaccins (4).

De plus, ‘ l’injection de(mercure) est distribuée principalement dans le système nerveux central, les reins, le foie, et peau. Le mercure traverse la barrière hémato-encéphalique et le placenta; les plus à risque de toxicité pour se produire. L’exposition au mercure par les mères enceintes a été il provoque des anomalies neurologiques. Les nourrissons exposés in utero au mercure présentent des retards de développement. En outre, la possibilité d’un lien entre l’exposition au mercure et les troubles neurologiques tels que l’autisme et le trouble d’hyperactivité avec déficit de l’attention ont été évalués. Concentrations de thimérosal dans les vaccins et les immunoglobulines se situent entre 0,005 et 0,02%, une concentration non toxique. Cependant, une préoccupation existe, non pas & # 224; cause d’une exposition & # 224; un seul vaccin, mais parce que sur une p& # 233;riode de temps relativement courte, les enfants peuvent & #234;tre exposé s & #224; plusieurs vaccins contenant du thim & # 233;rosal. Cette exposition r & #233; pétée pourrait exposer les enfants à un risque de toxicit& # 233; du mercure. « (5)

La FDA a reconnu que l’innocuité du thimérosal, lorsqu’il est utilisé comme agent de conservation, n’a pas été établie selon la norme réglementaire, ‘ suffisamment non toxique … . « (6) ce fait a été établi dans le cadre d’une enquête menée pendant trois ans par un comitéé de la Chambre des représentants des ÉTatouages-Unis et énoncé dans la section ‘A. constatations’ de son rapport publiéé en 2003, comme indiquéé au paragraphe 610.15 a) du titre 21 du code des règlements fédéraux (21 CFR) des État-Unis[21 CFR § 610.15 a)]. (7)

Le problème est que l’étude du Comité de la chambre n’a examiné que les effets d’un seul produit, et non l’effet de plusieurs produits (de nombreux vaccins différents sur une courte période). Il n’y a pas d’études montrant l’innocuité du mélange de différents métaux lourds tels que L’Al (Aluminium) et le thimérosal. Il y a des études physiques du mercure et de l’aluminium dans des expériences en plein air qui montrent un stress oxydatif rapide et des réactions violentes. Aucun test n’a été effectué sur ce qui se passe lorsque ces éléments se rencontrent dans le cerveau ou les organes.

La documentation qui accompagne la plupart des vaccins le reconna& # 238;T… ‘n’a pas & # 233; té é valuépour son potentiel cancérogène ou mutagène, ni pour son potentiel d’alté rer la fertilité.’

Le vaccin fluval met en garde contre « l’innocuité et l’efficacité n’ont pas été établies chez les femmes enceintes » et pourtant il continue à leur être recommandé. Donc ce qui arrive quand toutes ces substances sont mélangées?

Synergique De Toxicit & # 233;

Et cela nous am & # 232; ne à considé rer synergique de toxicit & # 233;, qui est la combinaison de plus d’une substance toxique dans un cocktail & # 224; injecter et les dangers que cela comporte.

Safeminds explique:

‘…lorsqu’il est expos é & # 224; deux toxiques [ou plus], le niveau de toxicit & #233; est beaucoup plus grande que la toxicit & #233; additive des deux toxiques. « (8)

Un bon exemple de ‘toxicit & # 233; synergique’ est uneétude réalis & # 233;e en 1978 sur des souris (Shubert et coll. Les Effets combinés de la Toxicologie – un Rapide contr& # 244; le systématique de la Proc édure: le Cadmium, le Mercure & amp; Le Plomb. J. de la Toxicologie de l’environnement et de la Santé 4:763, 1978). L’ & # 233;tude aét & # 233; la quantité de sel de mercure qui tue 1 & # 224; 100 souris et 1 / 20e de la quantitéé de sel de plomb qui Mar 1 & #224; 100 souris. Lorsqu ces quantit & # 233;s de sel de mercure et de sel de plomb ont & # 233; t & #233;administré es, la toxicité synergique de ces deux toxines a tu & # 233; 100 souris: ‘

« Si la toxicit & # 233; Additive, on s’attendrait & #224; ce que 1 + 0,05 = 1,05 souris meurent (1 ou 2) »

‘Avec une toxicit & # 233; synergique, les résultats ont & # 233;t & #233; les suivants: 1 + 0,05 = 100 souris sont mortes ‘(9)

De plus, ‘il existe un potentiel important d’effets de’ toxicit & # 233; synergique ‘ inattendus des vaccins, en particulier pour une population vulnérable qui pourrait Déj à avoir des niveauxélevés de toxines en raison d’une capacitéé moins d’EXCR & #233;ter des toxines. Pourtant, la toxicit é synergique des vaccins n’a pasét éétudi & # 233;e. – les & # 233;tudes n’ont porté que sur la toxicit & #233; individuelle d’un seul composant des vaccins (par exemple, le mercure ou le virus de la rougeole). »(10) [c’est moi qui souligne]

De tous les débats sur les vaccins que j’ai regardé depuis ma recherche sur les vaccins a commencé en 2009 je n’ai pas encore entendu synergique de toxicit & # 233; élevé une fois. Cela semble aiguë importants et font partie intégrante du débat. Certes, L’aluminium est aussi toxique, comme je le montrerai plus tard. Quelques autres études de toxicité, beaucoup suggérant le besoin pressant de synergique de toxicit & # 233; études. (11) (12) (13) (14)

Alors, soyons clairs, le thimérosal n’a jamais été testé par l’un de nos organismes de santé et a été utilisé dans les vaccins de toute façon à partir des années 1930 (et encore dans certains), et finalement retiré de la plupart à cause du tollé public, puis le gouvernement a commencé à l’étudier et a décidé oui, ce n’est probablement pas La même chose se produira probablement avec L’aluminium dans 20-30 ans après le tollé public à nouveau, mais combien d’enfants et de personnes auront dû souffrir jusque-là? Encore une fois, court clip vidéo de 2 minutes D’audiences sur le thimérosal.

Les pro vaxxers disent ‘ Ah mais il N’y a plus de thimérosal dans les vaccins! »Il est intéressant de noter que parmi les rares vaccins administrés aux nourrissons qui ont encore de l’himérosal, il s’agit de L’hépatite B et du DipTet (et du vaccin antigrippal recommandé aux mères maintenant). Donc, l’affirmation qu’il a été retiré de tous les vaccins est un mensonge et de l’égarement. S’ils le donnent à tous les nouveau-nés, alors tous les nouveau-nés obtiennent ce thimérosal. « Il a été retiré de nombreux vaccins pour enfants en 2002, mais reste dans certains vaccins (par exemple, le virus de l’hépatite B et la grippe). »(15) et ils reçoivent plusieurs doses de différents cocktails.

D’autres & # 233;tudes suggèrent qu’il y a une augmentation des taux de mortalitéé fœtale (mortalité fœtale) déclarés dans la base de données du VAERS par rapport aux tendances annuelles déclar & #233;es. Ainsi, l’onu toxicit & # 233; foetale synergique probable résultats (d’expositions combinées multiples) (16) ainsi que de nombreux autres résultats montrent ‘ une corrélation positive entre le nombre de doses de vaccin administrées et le pourcentage d’hospitalisations et de décès. Étant donné que les vaccins sont administrés à des millions de nourrissons chaque année, il est impératif que les autorités sanitaires disposent de données scientifiques synergique de toxicit & # 233; & # 233;tudes sur toutes les combinaisons de vaccins que les nourrissons pourraient recevoir. La priorit & # 233; absolue devrait & #234;tre de trouver des moyens d’accrooître l’innocuité des vaccins. « (17)

De plus, l ‘ éthylmercure (EtHg) et l’adjuvant-Al (aluminium) sont les expositions interventionnelles dominantes que subissent les foetus, les nouveau-n és et les nourrissonsà la suite de l’administration de vaccins contenant du Thim & # 233;rosal. Malgr& # 233; leur longue utilisation comme agents actifs de médicaments et de fongicides, les les niveaux de sécurité de du ces substances n’ont jamais été déterminés, soit pour les animaux ou pour les humains adultes-beaucoup moins pour les foetus, les nouveau-n & # 233;s, les nourrissons et les enfants … le potentiel effet synergique des deux agents toxiques n’a pas & #233;t& # 233; bien & #233;tudi & #233;s. Par contre & # 233;quent, l’exposition pr & #233;coce à l’ & #233; thg età L’Al mérite une attention particuli & # 232;re. « (18)

Potentiel synergique canc & # 233;rog & #232;ne et mutagè ne

Les vaccins ci-dessous ont été mis au point à l’aide des souches cellulaires WI-38 ou MRC-5. Cette liste n est pas exhaustive:

– Vaccins contre l ‘ h & # 233;patite A [VAQTA / Merck, Havrix / GlaxoSmithKline, et partie de Twinrix / GlaxoSmithKline]
1. Le Thim & # 233;rosol dans les vaccins: http://www.fda.gov/BiologicsBloodVaccines/SafetyAvailability/VaccineSafety/UCM096228
– Beaucoup Plus d’ & # 201;tudes Ici
– https://goo.gl/62Dosd
– Un ‘& # 224; lire’. Le mercure dans la m & # 233;decine-prendre des risques inutiles
– Un rapport pr & # 233;paré par le personnel du Sous-Comitéé des droits de la personne et du Comitéé du Mieux-être sur la r & #233;forme du gouvernement. & # 201;Tatouages-unis Chambre des Repr& # 233;sentants, Mai 2003. (Le présent rapport est le résultat d’une enquête de trois ans entreprise par le Comité sur la r & #233;forme du gouvernement.) http://vaccines.procon.org/sourcefiles/Burton_Report.pdf